socio-politique chapitre 4

Chapitre 4. LES PARTIS POLITIQUES


Introduction générale

Les partis sont devenus un des acteurs principaux de la politique dès la fin du XIXe siècle.
Le fonctionnement des régimes politiques est profondément déterminé avec l'existence de ces partis politiques qui n'existaient pas au XVIIIe siècle et n'étaient encore qu'embryonnaire au début du XIXe siècle. Dans le régime totalitaire, le parti unique organise la mobilisation, l'encadrement des masses. Ceci explique l'importance des partis dans ce type de régime.
L'importance des parties est également vraie dans les démocraties pluralistes car il existe une compétition démocratique : une compétition entre partis politiques qui sont en concurrence pour la conquête des institutions et du pouvoir. Comme les partis ont le monopole de l'offre électorale, ils contrôlent de fait l'ensemble des charges électives (poste de maire, député...). Ce qui signifie que le parti exerce un quasi-monopole sur la sélection des gouvernants.
Pour toutes ces raisons si l'on veut comprendre comment fonctionnent les démocraties libérales, il faut comprendre comment fonctionne un parti politique.

Introduction : Qu'est-ce qu'un parti politique ?

Un parti politique est une organisation qui participe directement à la compétition pour les postes et les positions de pouvoir politique. Les spécialistes reprennent cette définition.
Dans les systèmes démocratiques, les partis politiques sont avant tout des entreprises de conquête des suffrages. Les partis produisent des biens politiques (exemple : programme électoral, promesse, symbole, aide publique, sigle partisan...) en échange de soutien (c'est-à-dire de vote).

1. Le temps des partis
(Extension des suffrages, collectivisation et professionnalisation de l'activité politique)

Il y a un lien entre la généralisation du suffrage universel et le développement des partis politiques.
Avec le suffrage universel et les ressources, les méthodes des notables (on élisait sur la capacité à avoir des légions d'honneurs, des relations sociales, des richesses...) ne sont plus suffisantes pour s'imposer dans la compétition électorale. Il faut utiliser de nouvelles techniques de conquêtes des suffrages, il faut inventer des biens proprement politique, il faut dépenser toujours plus d'argent pour se faire connaître et élire

Si bien que ce sont de grandes entreprises collectives vont s'imposer progressivement au détriment des notables. Il n'est pas indifférent que les 1er partis à avoir fait leur apparitions dans l'espace public sont des partis ouvriers (fin du XIXe siècle) qui prétendent représenter les ouvriers et qui se sont dotés d'appareils très structurés destinés à mobiliser les électeurs. Dans ce cadre-là, l'organisation collective permettait de compenser l'absence de ressources personnelles des candidats qui dirigeaient ces organisations. L'organisation collective par rapport à l'isolement permet de toucher un nombre de personnes plus grand, les candidats peuvent venir puiser dans les ressources collectives (période d'invention de la politique moderne).
Dans ce cas, le capital collectif du groupe permet de compenser l'absence de capitaux individuels des leaders dans la compétition avec les notables. Les notables finiront eux aussi par qu'organiser (cela prendra du temps).

2. Les critères d'identification des partis

Deux politistes américains ont élaboré 4 critères permettant d'identifier les partis politiques et de les distinguer des autres types d'organisation intervenant dans le champ politique : Joseph La Balombara et Myron Weiner.
Ces quatre critères sont les suivants :

- Les partis politiques sont dotés d'une organisation durable, une organisation dont l'espérance de vie est supérieure à celle de ses dirigeants.
Ex: le parti gaulliste a largement survécu au général de Gaulle (sous des sigles différents).

- Repose sur une organisation bien implantée localement et dont les échelons locaux entretiennent des rapports réguliers avec les échelons nationaux. Cette idée de nationalisation du parti implique la constitution d'unités de base (fédération, section...) sur le territoire. Cela distingue les partis des deux principales formes d'organisation politique du XIXe siècle :
- les simples groupes pour ...... ?..... sans ramification territoriale
- les comités de notable autour desquels s'organisent la vie politique mais qui n'avaient eux qu'une existence locale.

- La volonté explicite de prendre et exercer le pouvoir (se traduit en démocratie par la présentation de candidats aux élections)
Ceci distingue le parti politique du lobby qui intervient dans le champ politique mais avec juste la volonté d'entrer en contact avec des élus pour satisfaire des intérêts, influencer les dirigeants politiques mais qui ne se présentent pas aux élections.
Bémol : dans l'histoire parfois, des groupes d'intérêts se sont transformés en partis politiques.
Ex : l'union de défense des commerçants et artisans (constituée par P. Pujade en 1956). Cette union s'est rapidement transformée en parti politique et a présenté des candidats aux différentes élections. C'est dans ce cadre que Jean-Marie Le Pen a été pour la première fois candidat à la députation.
De la même façon, on peut considérer que les verts (en Allemagne ou en France) avant de se constituer en parti politique étaient autre chose.

- La volonté délibérée de rechercher un soutien populaire. Les partis sont des entreprises qui cherchent à susciter des adhésions que ce soit sous la forme de l'engagement militant ou du soutien électoral. Cela les distingue des clubs de pensée qui ne recherchent pas la légitimité électorale (ex : la fondation Copernic, C6R...)
Comme dans le cas précédent, on a vu des clubs de pensée se transformer en parti politique (ce fut le cas sous la IVe république avec la « Convention des institutions républicaines » avec Mitterrand. Ceci a servi de base au renouvellement des partis politiques).

On reconnaît un parti politique au fait que c'est une organisation durable implantée sur tout le territoire dans le but d'accéder au pouvoir politique grâce à un soutien populaire.

 


I. Structure et organisation des partis

Au-delà de ces points communs, les partis politiques sont très différents les uns des autres : en raison de leur idéologie, de leur programme mais également en ce qui concerne leurs caractéristiques organisationnelles.

1. Parti de cadre et parti de masse.

Il s'agit de la typologie de Maurice Duverger. Pour se repérer dans la diversité des partis politiques, Duverger a fondé une typologie devenue célèbre dans le cadre d'un livre Les partis politiques (1951) et qui reste tout de même une référence incontournable dans la discipline de la science politique.
Duverger distingue 2 types de partis : les partis de cadre et les partis de masse.

- Les partis de cadre sont des organisations composées essentiellement de notables que le passage du suffrage restreint au suffrage universel a contraint de se réunir.
Ces partis ont une activité essentiellement tournée vers l'élection. Ils attirent des membres des élites sociales dont la fortune ou la notoriété constitue d'importantes ressources électorales. Ces partis de cadre ont peu développé et peu structuré leur appareil, leur organisation. Ils sont en général faiblement centralisés et s'articulent sur des réseaux nobiliaires implantés localement et relativement indépendants les uns des autres.
Ex d'un parti de cadre : le PRG (parti radical de gauche) : pendant le référendum sur le statut de la Corse 2 leaders du PRG soutenaient des opinions différentes. Ceci est la preuve d'un parti peu discipliné, où les membres doivent beaucoup plus à leurs ressources propres qu'à celles du parti.
Le parti de cadre est un parti peu discipliné et peu hiérarchisé qui compte très peu de militants.
Ex : UDF ?

- Les partis de cadre s'opposent aux partis de masse qui se caractérisent par la recherche du plus grand nombre d'adhérent. Ce type de parti n'existe plus aujourd'hui.
Les adhérents sont l'une des principales ressources de l'organisation. Ce sont d'ailleurs leurs cotisations qui permettent pour une large part de financer les activités du parti et notamment une partie des campagnes électorales. Ils fournissent de la ressource humaine : militants et permanents font vivre et fonctionner l'appareil partisan et accomplissent des tâches prosélytes (vente de journaux, collage d'affiche, distribution de tracts, organisation des meetings...) Tout repose sur la bonne volonté des militants.
Ces partis de masse naissent avec la génération du suffrage universel (avec les candidats qui n'avaient pas de ressources personnelles suffisantes pour se présenter. Avec le label partisan, c'est désormais possible).
Les partis ouvriers sont le meilleur exemple de parti de masse. Les partis ouvriers naissent à la fin du IXe siècle en Europe.
Ex : SPD en Allemagne (Parti Social Démocrate), les partis communistes au XXe (PCI en Italie avec 3 millions d'adhérents).

Par le biais de cette typologie, Duverger cherchait à rendre compte de la situation politique telle qu'elle paraissait se dessiner dans les années 1950.
A cette époque on pouvait croire que les partis de masse représentaient l'avenir. Cette idée était dominante à gauche dans les grandes démocraties européennes (ex : parti travailliste en Angleterre, le PCI, SPD, le parti communiste français avec dans les années 1950 1 million d'adhérents) mais également à droite. D'où l'idée d'avenir politique.
Ex : CDU en Allemagne, le parti démocrate chrétien italien, les partis conservateurs britanniques (avec 3 millions d'adhérents à un moment donné).
Tout cela conduit Duverger a prophétiser la disparition progressive des partis de cadre au bénéfice des partis de masse dont l'avenir paraissait radieux. Cette prophétie s'est avérée erronée. Si on a bien assisté à la disparition progressive des partis de notables, on a en revanche assisté également au déclin des grands partis de masse. Déclin particulièrement percevable dans la chute contemporaine des effectifs militants. Cela se traduit pas le déclin du parti communiste français, la disparition du parti communiste italien...

 

 

 

 


L1.S2. Sociologie Politique

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site